Balades de FleePee




Accueil

Index XR400



M'écrire









Le XR 400 nouveau est arrivé!


ça faisait un petit moment que ça me trottait dans la tête!

    Oui, un achat compulsif, parce que j'avais envie et besoin de tester le pilotage tout terrain avec autre chose que ma belle africa que je n'ai pas envie d'abîmer à cause justement de mon inexpérience en tout terrain.
    A force de lire des récits de virée hors bitume sur différents forums moto, j'ai eu des envies de pistes (et je rêve du Maroc!), envies qui me titillent depuis un moment, mais hors de question que j'y aille en novice...
    J'ai passé des heures sur la toile, à compulser forums et sites d'équipement ou d'annonces.
D'abord, il me fallait des bottes adaptées au tout terrain, ce que j'envisageais de faire avec mon Africa Twin.
    Et puis, je me suis mis en tête d'acheter quelque chose de plus léger que l'Africa, une moto avec laquelle je pourrai tomber sans flipper de l'abimer, ni du prix de la casse. Plusieurs modèles me plaisaient, mais au final, le Honda 400 XR m'est apparu comme étant parfait!!

    J'en repère une bonne quinzaine, et arrête mon choix sur un modèle de 98, qu'il va falloir que j'aille chercher, puisqu'elle est à Tarbes et moi à Marseille... car je conclue la vente... par téléphone!
    Achat sans voir, sans essayer, je n'ai pas l'habitude de ça, mais je prends le risque, qui dans ce cas m'apparaît minime.
J'hésite beaucoup sur le moyen de la ramener, mesure ma bagnole et constate que la moto pourrait y entrer si je la démonte un peu...
    Le temps de m'organiser pour le rapatriement, je cherche et fini par commander le reste de l'équipement qui me manque pour le roulage en tout terrain: gilet de protection pare-pierre, genouillères, gants, casque et masque...

Une paranthèse autoroutière plus tard, rendez-vous au péage de Tarbes avec le vendeur,
et après négociation du prix, un 400 XR de 1998 est mien!


Bon...
    Un peu de démontage, compression des suspensions par des sangles à cliquet, et avec l'aide de mon père et malgré son épaule en vrac que je me dois de ménager, on charge la bête!

   

    Une autre paranthèse autoroutière et avec l'aide d'Alex, elle est extraite de la voiture, puis remontée, mais surtout, elle est à Marseille!!

    Pas mal de boulot à faire dessus avant de pouvoir me faire ma première virée, notamment un gros nettoyage général et le démontage/nettoyage du carbu qui a une fuite d'essence qu'il faut que je règle...

   


    Je file enfin dans les collines marseillaises, rouler un peu et régler mon carbu, parce que vu le barouf qu'elle fait, les voisins de la cour où j'ai mon box auraient moyennement apprécié!

                   


Et Après deux sessions de deux heures de roulage sur les pistes, vous savez quoi?
J'ADORE!!